Le Curcuma pour la cuisine et la santé

Publié le 18 Décembre 2011

curcumaC'est une épice que j'ai découverte avec un couple d'amis marocains qui l'utilisaient dans leur cuisine régulièrement. Depuis j'en mets souvent dans ma cuisine. C'est une épice qu'y a plusieurs avantages :

- Il donne une jolie couleur jaune (sympa l'hiver pour apporter du soleil dans nos assiettes)

- Il donne un petit gout d'épice sympa (ça parfume, sans piquer)

- c'est beaucoup moins cher que le safran

- et en plus c'est bon pour la santé (voir ci dessous - source wikipedia)

Alimentation

On utilise le rhizome séché et réduit en poudre comme épice et il entre couramment dans les mélanges d'épices de la cuisine indienne, en particulier le curry mais aussi le mukhavas (mélange indien de graines pris en fin de repas pour favoriser la digestion), le colombo antillais, le ras-el-hanout du Maghreb1. Il est très utilisé également dans la cuisine réunionnaise. Pour préparer la poudre, il faut faire bouillir le rhizome, ôter sa peau, le faire sécher au soleil, puis le réduire en poudre. Il a alors perdu les trois quarts de son poids. Sa saveur est poivrée et très aromatique. Le curcuma est aussi largement utilisé dans les cuisines thaïe et cambodgienne, dans la confection des currys, en particulier du célèbre amok, mais aussi de divers condiments. Au Cambodge, il entre dans la composition de diverses boulettes, dont les boulettes de porc aux épices.

Colorant

Le curcuma était aussi largement utilisé comme teinture jaune orangé - pour le costume safran des sâdhus ou des moines bouddhistes par exemple - avant l'invention des teintures chimiques.

Il est à l'origine du colorant alimentaire jaune industriel E100 (curcumine).

Pharmacopée

Le curcuma est utilisé comme médicament traditionnel pour le traitement des maladies de peaux, en particulier en Inde et dans l'île Maurice dans le traitement de la gale.

Il est utilisé depuis très longtemps comme anti-inflammatoire par la médecine ayurvédique indienne.

Le cancer du côlon est statistiquement moins présent dans les aires où on le consomme régulièrement. Le principe actif du curcuma, la curcumine, est l'objet de recherches actives. C'est un agent de chimioprévention efficace des cancers colorectaux chez les rongeurs (essais cliniques chez des volontaires en cours2).

La curcumine pourrait également aider à stimuler les cellules du système immunitaire qui engloutissent les protéines du cerveau qui marquent la maladie d’Alzheimer3.

L'activité thérapeutique du curcuma est décuplée en présence de poivre noir (pipérine). La biodisponibilité du curcuma est ainsi augmentée4.

L’ajout de la pipérine de poivre (contre indiqué dans certains traitements) n’est pas utile avec le jus de curcuma contrairement à la poudre de curcuma séché. Le jus de curcuma obtenu à partir des rhizomes frais, conserve les Phytonutriments fixes et volatils (curcumines, curcuminoïdes, huiles essentielles,...) présents dans le curcuma frais pour favoriser la biodisponibilité dans l’organisme.

Rédigé par Elowine

Publié dans #Mes trucs et astuces

Repost 0
Commenter cet article

Gladis 26/03/2013 03:28


Salut, je suis une fan curcuma et je souhaiterais transformeer mes risomes en poudre comment procéder ? Pourais-je le boire en thé, coment faire ? Merci d'avance pour vos réponses

Elowine 25/05/2013 16:18



Aucune idée...peut être d'autres lecteurs du blog pourront ils vous répondre ??